1920
1930
1940
1950
1960
1970
1980
1990
2000
2010
2020
1927
José Coelho da Silva reçoit une licence d’exploitation pour un « four de cuisson de tuiles » à Albergaria, Juncal, où se trouvent encore aujourd’hui les installations de l’entreprise. Il a commencé par la fabrication artisanale de tuile
1943
João Lopes Coelho da Silva (1913-2005), fils du fondateur, a hérité de la société, changeant la dénomination sociale en lui attribuant son nom.  
En plus de la tuile canal, jusqu’ici le seul produit fabriqué, la fabrication de tuiles Marseille est initiée, à l'aide de presses manuelles.
1947
Premier agrandissement important des installations, avec la création d’une unité complète plus tard connue sous le nom d’Usine 1, où s’est initiée la production du modèle traditionnel de la tuile portugaise. C’est dans ce bâtiment, complètement réhabilité, que se trouvent actuellement les services administratifs et commerciaux de l’entreprise.
1957
Agrandissement de l’Usine 1, où est installé un four Hoffman de grandes dimensions.
1964
Changement de la dénomination sociale de la société, dorénavant J. Coelho da Silva, Lda., dont la totalité du capital social appartient à João Lopes Coelho da Silva.
1982
La troisième génération assume la direction de l’entreprise.
La deuxième unité de production, l’Usine 2, est construite ; elle est déjà automatisée et se destine à la fabrication d’un nouveau modèle de tuile portugaise, sous la marque F2.
Après le second choc pétrolier, une préparation de combustibles solides est installée pour alimenter le four tunnel de l’Usine 2 ; projet totalement innovateur à l’époque.
1992
La première phase de la troisième unité de production, l’Usine 3, est construite. Cette unité est entièrement automatisée et est multi-produits, se destinant à la fabrication de tuiles et accessoires.
Début de la production du modèle de tuile portugaise sous la marque F3.
1994
João Lopes Coelho da Silva se voit décerner le titre de Commandeur de l’Ordre du Mérite Industriel.
1995
La deuxième phase de l’Usine 3 est construite, permettant l’engobage des tuiles et la production de différentes pâtes.
1998
Construction d’une nouvelle unité de préparation de pâtes, considérée alors la plus moderne de la Péninsule Ibérique, avec une capacité initiale de 180.000 tonnes par an.
Le gaz naturel est introduit dans toutes les usines, remplaçant tous les autres combustibles, et une centrale de cogénération est installée.
2002
La quatrième unité de production, l’Usine 4, est construite. Cette unité permet de produire des tuiles et accessoires de couleurs et pâtes différentes et introduit dans l’entreprise le système de matrices en plâtre et de cuisson hydrocasing avec des supports individuels en « H ».
C’est le début de la production d’une nouvelle tuile portugaise, très haut de gamme, sous la marque TECNO.
L’entreprise adopte un nouveau logo et commence à utiliser les initiales “CS”.
2003
C’est le début de la production du modèle de tuile Marseille sous la marque DOMUS.
2005
Élargissement du réseau commercial de CS sur les marchés internationaux.
Le 2 décembre, le grand détonateur de CS, le Commandeur João Lopes Coelho da Silva, décède à l’âge de 92 ans.
2006
Le premier modèle de tuile totalement plate est produit en Péninsule Ibérique, sous la marque PLASMA.
CS lance le concept CS Façades, étendant l'utilisation de la gamme Plasma aux murs, avec la création d'accessoires garantissant une façade ventilée.
2008
Création du WIP – Work in Progress, centre de formation pour clients, prescripteurs, couvreurs et étudiants dans le domaine de la construction et de l’architecture. 
2009
Changement de la dénomination sociale de la société, dorénavant CS - Coelho da Silva, S.A., dont la totalité du capital social est détenu par la famille Coelho da Silva.
La ligne de production de l’Usine 4 est remodelée, augmentant ainsi sa flexibilité et sa capacité de production.
Début de la production d’un nouveau modèle de tuile portugaise sous la marque F3+, résultant d’une optimisation du modèle antérieur F3, qui est discontinué.
2010
La ligne de production de l’Usine 3 est remodelée, augmentant ainsi sa flexibilité et sa capacité de production.
La marque CS SOLAIRE est créée, incarnant l’engagement de l’entreprise au niveau de l’intérêt public du développement durable.
2011
Le concept CS Rehabilitation est lancé, avec des solutions destinées à la rénovation de toiture: nouveau modèle de tuile marseille, sous la marque D3 +, tuile Canudo, tuile de mansarde et avant-toit 65.
2011
CS lance la tuile Canudo (modèle avec lequel elle a commencé son activité en 1927), reproduite à partir de la tuile courbée historique, avec un design qui assure la continuité de la tradition.
2012
La première phase de l'usine 5 est terminée, une nouvelle unité de production de produits de la gamme premium, utilisant la technologie la plus avancée en termes de processus, de flexibilité et de rationalisation des coûts énergétiques.

Les effets texturés sont présentés dans le modèle Plasma, introduisant le concept de design contemporain sur les tuiles.
2013
La production d'un nouveau modèle de tuiles portugais commence sous la marque F5, principalement destinée aux marchés internationaux.
2013
La tuile Plasma TX5 s'est inspirée des villages de schiste pour reproduire une tuile céramique avec la texture des plaques de schiste.
2014
CS relance sur le marché la tuile Canudo (modèle avec lequel elle a commencé son activité en 1927), reproduite à partir de la tuile courbe historique, avec un design qui assure la continuité de la tradition.
2014
Lancement du Angle à cheminée 125 mm

2015
Lancement de la Tuile chatière Canudo 45x20  
2016
Lancement du Coin d'égout Domus 3 pièces
2016
Lancement du Faîtière PL1 gauche et droite 
2017
LANCEMENTSCoin d'égout rentrant en finition arabe 65 Tecno (13 pcs)Coin d'égout rentrant en finition arabe 65 F2 / F3+ (13 pcs)Coin d'égout rentrant en finition arabe 65 MR1 (13 pcs)Angle à cheminée 150 mmTuile à douille 150 mm Plasma
2018
Lancement de la Tuile à douille 150 mm F2 / F3+  
2019
LANCEMENTSTuile Canudo 45x16
Tuile à douille 125 mm Canudo 45X16Tuile pied de marche chatière Canudo 45x16Tuile chatière Canudo 45x16Faîtière CR2 
2020
Lancement de la tuile marseille Primus.Modèle classique dans une formulation contemporaine, Primus est la première parmi les autres tuiles marseillaises qui permettent une pose alignée et croisée.
2020
LANCEMENTSRencontre 3 voies femelle CR2Fronton de rive CR2About d'arêtier CR2
   

FAQ'S

CONDENSATION ON CLAY ROOF TILES. WHY IT HAPPENS AND HOW TO PREVENT IT?

Condensation is a common natural phenomenon that occurs when air saturated with water comes into contact with a cooler surface forming moisture, or droplets, on that surface. It happens in clay, glass, concrete, painted walls, aluminium and other materials, and can occur with or without rain.

When condensation appears in clay tiles, it's a common misconception to think that there is a problem with the tiles or the roof. However, clay tiles are waterproof and an infiltration only happens if the roof is not well constructed.

To reduce the probability of condensation occurring, the roof must be well ventilated and the minimum roof pitch recommended by the manufacturer respected, following the principles presented in this booklet. A breathable waterproof membrane can also be added to the roof to protect other materials.

PROXIMITY TO THE SEA AND THE EFFECT OF SALT. WHICH TILE SHOULD I CHOOSE?

Clay roof tiles, as most building materials installed in coastal areas, can be affected by salinity, resulting in its early degradation. This happens as the result of crystallization of soluble salts inside the tile, naturally absorbed when exposed to saline fog.

In order for the tiles to fulfil their role effectively in coastal areas and delay damage by salinity, good installation practices must be followed, namely when it comes to the pitch and ventilation of the roof.

Engobed tiles (coloured) are not recommended for coastal areas as their appearance can change in a short period of time due to the exposure to salt. When close to the sea, choose Natural Red where the effect of salinity is less noticeable.

CS product warranty does not cover the effect of salinity on clay tiles.

LOCATIONS WHERE FREEZE-THAW CYCLES OCCUR.
Despite being waterproof, clay tiles absorb some water when it rains. In areas with frequent freeze-thaw cycles, if there's a rapid drop in temperature, this absorbed water can freeze inside the tile. After many cycles, the tile may show spalling/delamination, which compromises its appearance and durability.

In order for roof tiles to efficiently fulfil their role in climates with freeze-thaw cycles, follow good installation practices, namely when it comes to the pitch and ventilation of the roof, so the materials can dry quickly.

CS product warranty covers frost damage in clay tiles, provided that their installation instructions are duly complied with.


MOSS/LICHENS ON THE ROOF. HOW TO PREVENT AND REMOVE IT?
Moss and lichens are a common occurrence that, under the right light, temperature and humidity conditions, can develop on the surface of materials like clay, stone, paint, wood, concrete or even glass (which is not even porous), affecting from floors to walls, façades or the roof.

The growth of moss on the roof is not possible to predict, but contributing factors are the proximity to vegetation and/or farmed land, the existence of shady areas, damp conditions, the orientation of the building, its exposure to sunlight, and atmospheric pollution. While it's impossible to control or avoid all these factors, a well-constructed roof and/or façade is crucial in delaying and minimising the growth of moss and lichens. Good ventilation throughout the roof is essential as well as all other factors that promote the fast drying of the roof materials such as an adequate support structure, air inlets and outlets, use of ventilation tiles, avoid excessive use of mortar, and respecting the minimum roof pitch recommended for the climate region where the building is located.

Usually, just the aesthetics of the roof are impacted. However, the efficient drainage of rainwater can eventually be affected as well, and the stagnation of rainwater in certain areas can potentially lead to infiltrations.

To remove moss/lichens, wash the roof and/or façade or apply a product of proven effectiveness, which must not be harmful to the roof tile and other materials (see section Roof Maintenance).


ARE COLOUR VARIATIONS A DEFECT?
Clay roof tiles and fittings have a natural raw material in their origin – clay. For this reason, their mineral composition can vary slightly which results in small (and expectable) colour/shade variations after the firing process, even when manufactured on the same date, and regardless of being in its natural colour or an engobe colour chosen from a marketing brochure. It's not possible to ensure absolute uniformity. These differences are acceptable, not considered a defect, and often welcomed as a nice visual effect in the overall natural aesthetic of the roof.

As a way to mitigate possible more significant variations, we recommend mixing tiles at random from several pallets on site.


DEMANDE DE DEVIS
PARLE-NOUS
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER